La spiruline une algue miracle ?

La spiruline est une micro-algue bleu verte. Elle tient son nom de sa forme particulière. Ses mérites nutritifs sont largement vantés dans beaucoup de magazines et de sites mais quand est il vraiment ? Rien de scientifiquement plausible ne ressort. Dans un rapport du ministère l’agriculture (voir le rapport) sur les éventuels bienfaits de l’apport de la spiruline, il en ressort des carences importantes en termes de recherche scientifique d’un point de vue méthodologique et objectivité des mesures.

Voici quelques attributs nutritifs qu’on veut bien lui accorder :

  • des acides aminés (servant à la construction musculaire) en grande quantité (similaire à l’œuf),
  • caroténoïdes pigment végétal, ont un rôle antioxydant
  • Fer, synthèse des globules rouges
  • Etc..

Les concentrations peuvent variés en fonction du lieu de culture. Il n’est pas rare de trouver des polluants et autres toxines (plombs, arsenic…) dans la composition pouvant avoir des effets néfastes pour la santé si la zone d’élevage n’est pas protégée. Si vous devez prendre se genre d’aliments, préférer la spiruline en forme d’aliment, plutôt que de gélules. Sur le paquet la mention "spirulines" doit être portée ainsi que la culture en "zone protégée". Les vertus pour la santé sur l’homme, qu’on lui attribue seraient anti oxydantes, immunostimulantes, antidiabétiques et une réduction du lipide sanguin. Rappelons-le ces vertus ne sont pas la spiruline du cyclistescientifiquement prouvées. Les effets secondaire indésirables peuvent être des troubles gastro-intestinaux, migraines. Ces symptômes sont souvent dus à des quantités ingérées trop importante en début de cure. Il est conseillé de commencer avec 1g par jour et d’augmenter progressivement jusqu’à 5-6gr maximum. L’intoxication aux polluants, métaux lourds est aussi possible si elle n’est pas cultivé dans les règles de l’art. Le rapport du ministère de l’agriculture conclue que le manque d’études épidémiologiques laisse trop de flou quant aux réels effets et bienfait de cet aliment. En conclusion, les experts rejettent l’utilisation de la spiruline à cause de la possible toxicité de cette algue.

L’utilisation de la spiruline n’est pas indispensable. En effet, avec une alimentation varié et équilibré il est parfaitement possible de se subvenir à ces besoins même avec 15h d’entrainement semaine. Il faut prendre le temps de bien manger, privilégié la qualité à la quantité. Il n’existe pas d’aliment miracle qui rend plus fort sans effort. Soyons raisonné et réaliste, dans l’histoire beaucoup d’aliments miracles se sont révélés être des fléaux. De plus le manque d’étude épidémiologique laisse plus d’interrogation que de certitudes sur cet aliment. Le danger si les qualités nutritives de cet aliment sont avérées c’est de tomber dans la surnutrition. Trop ne vaut pas mieux que pas assez, surtout en ce qui concerne le corps humain.